Les Barrages

barrage soulage

La ville de Saint-Chamond est dotée de trois barrages, dont deux sont exploités pour la production en eau potable. Ces barrages se situent en très grande partie sur la commune de la Valla-en-Gier. Ce patrimoine permet aux communes de Saint-Chamond et de l’Horme d’être à l’abri d’une pénurie d’eau.

D’où provient notre eau potable ?

La quasi intégralité de l’eau consommée dans notre commune provient de ressources de surface (prises d’eau en rivières et barrages).

C’est une des singularités de notre territoire : seulement 2 % de l’eau consommée chaque année dans les communes de Saint-Étienne Métropole provient de ressources souterraines (puits ou captages) contre 28 % pour le Département de la Loire et 53 % au niveau national.

Les ressources de surface nécessitent des ouvrages dont la gestion et la surveillance relèvent d’une technicité toute particulière. Ces ouvrages imposent aussi des filières de traitement d’eau spécifiques pour tenir compte de la vulnérabilité de la ressource et de sa qualité variable en fonction des saisons.

Ainsi, gérer l’eau potable au niveau intercommunal a permis une mutualisation des compétences techniques pour toutes les communes ayant un barrage sur leur territoire. Il appartient donc à Saint-Étienne Métropole d’assurer désormais l’exploitation, l’entretien et la conservation de tous les barrages.

Barrage de la Rive
  • Construction de 1866 à 1870
  • Rivière interceptée : Le Ban
  • Surface du bassin versant : 21 km²
  • Type : barrage poids arqué en maçonnerie
  • Longueur en crête : 165 m
  • Hauteur : 48 m
  • Epaisseur : de 5 à 35 m
  • Volume de retenue : 1 480 000 m3
  • Niveau retenue normal : 523 mNGF
Barrage du Piney
  • Construction de 1954 à 1955
  • Rivière interceptée : Le Gier
  • Surface du bassin versant : 19 km²
  • Type : barrage voûte simple en béton
  • Longueur en crête : 198,6 m
  • Hauteur : 45 m
  • Epaisseur : de 2,5 à 12 m

Barrage mis en sécurité et en permanence vide.

En septembre 2017, dans le cadre d’un partenariat entre Saint-Etienne Métropole et la ville de Saint-Chamond, le duo d’artistes stéphanois Ella&Pitr a réalisé sur ce barrage une fresque monumentale intitulée « Le naufrage de Bienvenu ».

Après deux semaines de travail, les artistes et leur équipe de cordistes sont venus à bout d’une de leur plus importante réalisation.

Celle-ci vient compléter leur collection des « colosses », géants de peinture qui fleurissent à travers le monde depuis quelques années.

Visible sur la face amont du barrage, l’œuvre est désormais accessible par un chemin d’accès spécialement réalisé afin de l’admirer en toutes saisons !

Barrage de Soulages
  • Construction de 1968 à 1970
  • Rivière interceptée : Le Gier
  • Surface du bassin versant : 42 km²
  • Type : barrage voûtes multiples et contreforts en béton
  • Longueur droite en crête : 172,5 m
  • Hauteur : 40 m
  • Epaisseur : de 0,90 à 1,90 m
  • Volume de retenue : 2 600 000 m3
  • Niveau retenue normal : 483,6 mNGF