Les Jeudi des archives _ Le rôle de Saint-Chamond durant la Première Guerre mondiale

Les Jeudi des archives _ Saint-Chamond durant la Première Guerre mondiale

 

En ce jour de commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale, le service des Archives revient sur le rôle important qu’a joué Saint-Chamond durant la guerre :

La ville a été l’un des principaux arsenaux militaires français grâce notamment à la Compagnie des Forges et Aciéries de la Marine et d’Homécourt et aux usines Chavanne-Brun.

 

La ville a accueilli deux hôpitaux militaires pour le soin et la convalescence des blessés. L’hôpital auxiliaire n° 10 qui ouvre ses portes dès 1914 dans les locaux de l’ancienne école supérieure de jeunes filles (actuel Conservatoire) et le deuxième, l’hôpital complémentaire n° 94 dans une partie des locaux de l’Institution Sainte-Marie à partir de 1916.

 

En 1918, la commune adopte la commune de Beaurevoir (Aisne), dévastée par la guerre et lui apporte un soutien logistique et financier.

L’engagement des hommes et des femmes qui sont partis au front ou ont participé à l’effort de guerre en travaillant dans les usines. Plus de 900 soldats originaires de Saint-Chamond et des anciennes communes d’Izieux, de Saint-Julien-en-Jarez et de Saint-Martin-en-Coailleux seront Morts pour la France.

 

Lors des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, un appel national avait été lancé par les Archives nationales afin de valoriser les archives privées de cette époque et de partager cette mémoire. Vous avez été nombreux à nous faire don ou à nous prêter vos documents pour numérisation afin d’enrichir notre patrimoine et nous vous en remercions. Les images illustrant ce post ne sont qu’un léger aperçu de ces archives privées.

 

Si vous possédez des documents ayant un intérêt pour l’histoire locale que vous souhaitez faire partager, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Archives municipales de Saint-Chamond : 04 77 31 33 82 ou archives@saint-chamond.fr.

 

 

 

Vue d’ensemble, forges et aciéries.

 

 

Forges et aciéries, marine fabrication fusées – atelier montage.

 

 

Aciéries, marine char, Saint-Chamond. Photo prise à Cercottes Loiret.

 

 

Usines Chavanne Brun Frères fonderie atelier ébarbage obus.

 

Façade hôpital auxiliaire numéro 10.

 

Hôpital auxiliaire 94, bâtiment côté sud est.

 

 

Adoption 6 avril 1918.

 

 

Rivoire Antoine, 11ème régiment chasseur.

 

 

Soldats.

 

 

1ère compagnie.

 

 

 

Livret militaire.

 

 

Mouchoir.

 

 

 

Journal le Miroir numéro 39.