Aménagements du secteur Paradis – Lutter contre les inondations

Dans le cadre du projet d’aménagement du quartier Paradis, la ville de Saint-Chamond et Saint-Etienne Métropole lancent la phase 2 des travaux de ce secteur stratégique d’entrée de Ville.

Après la phase 1, ayant constituée à créer un nouvel ouvrage sous-terrain sous le boulevard Waldeck Rousseau et destiné à protéger le centre-ville de la commune des risques d’inondation, la phase 2 est lancée.

Cette deuxième phase consiste là aussi en des travaux d’élargissement du lit de la rivière du Janon afin de préserver la sécurité des biens et des personnes du quartier mais également du Centre-Ville.

En créant un élargissement des berges de la rivière, les travaux permettront de rendre sa place au lit du cours d’eau qui, en cas de crue, pourra se déployer plus facilement et évitera la compression des eaux au niveau de l’entrée sous-terrain plus en aval.

Cet aménagement va rendre toute sa place à cette rivière et à la nature, les berges ainsi recréées permettront à un nouvel espace naturel paysager de se développer en entrée de ville.

Ces aménagements ont également permis de mettre en sécurité l’ancien site de jardins ouvriers disposé à proximité en mettant en sureté le passage d’une canalisation de transport de gaz qui autrefois passait en plein cœur des jardins, mettant en danger les utilisateurs.

Rappelons que l’ensemble des personnes qui possédaient un jardin ouvrier sur cette zone s’est vue proposée une relocalisation sur un des autres lieux de jardins ouvriers de la commune.

Sur cet aménagement, seul un arbre devra être coupé, celui-ci se situant dans l’emprise des travaux concernant la zone inondable et devenant un obstacle à la libre évacuation des eaux et donc étant source d’inondation.

Le deuxième volet de cette phase 2 consiste en la création d’une voie routière entre le quartier de Paradis et la caserne des Pompiers, afin de permettre aux habitants d’être mieux desservis et de réduire la circulation aux abords de la route de Langonand pour celles et ceux voulant rejoindre le centre-ville.

Cette voirie a fait l’objet d’études attentives afin qu’elle puisse se marier au mieux avec l’environnement et permettre une desserte la plus adaptée possible.

Les contraintes environnementales ont été prises en compte de façon attentive et une solution de desserte au niveau de l’entrée du quartier permettant de préserver 15 arbres remarquables inscrits au PLU de la commune est à l’étude.

Par ces actions, la Ville de Saint-Chamond et Saint-Etienne Métropole s’engagent pour la sécurité des hommes et des biens en mettant tout en œuvre pour la diminution des risques d’inondations, et veille à la préservation de l’environnement par la prise en compte des contraintes liées à la conservation de la végétation et des espaces verts de la commune.

Chiffre clef : En 2021, la ville a coupé seulement 15 arbres et en a replanté 120.