Quartiers et habitat

Les quartiers

Lieux de vie et de rencontres, les quartiers sont au coeur de la vie quotidienne.
Y vivre bien et mieux, s’y déplacer plus aisément, magasiner plus facilement en profitant des atouts de chacun d’eux, permet de s’y sentir heureux. De nombreux projets dans les quartiers sont en cours, d’autres sont à l’étude.

  • Place Nationale d’Izieux : réaménagement de la place, création d’un véritable parvis devant l’église.
  • Place Louis Comte au Creux : découverte du Gier, création d’espaces de promenade au fil de l’eau, rénovation de la place et du stationnement, amélioration des façades.
  • Place de la Valette : réfection de la place, optimisation du stationnement, pacification et sécurisation de la circulation, embellissement des abords.

Rénover l’habitat public

Le centre-ville de Saint-Chamond se caractérise par une surreprésentation du logement social, souvent ancien et dégradé. Pour répondre à cette problématique, Gier Pilat Habitat, en collaboration avec la commune, va entreprendre une importante action sur son parc de logements.

L’objectif étant d’améliorer la qualité des habitations pour garantir de meilleures conditions pour les locataires, mais également de participer à la reconquête du centre-ville, de dédensifier le quartier, d’en améliorer le fonctionnement.
Le projet de GPH s’appuiera sur une campagne de démolition des logements les plus dégradés, souvent vides et qui présentent des freins à la circulation. 53 logements ont déjà été démolis rue Barra, 57 autres sur le square Jeanne d’Arc. D’autres immeubles situés rue Jean-Dugas, square Ronze et rue Alsace-Lorraine seront concernés dans les années à venir.
Les espaces libérés seront réaménagés afin d’améliorer l’environnement urbain et favoriser les liaisons urbaines en créant des cheminements agréables.
La seconde partie du projet concerne la réhabilitation de logements sociaux. Près de 272 appartements seront rénovés dans les 10 années qui viennent.

Rénovation de l’habitat privé

Comme pour l’habitat public, le parc de logements privés du centre-ville est également vétuste. La rénovation de l’habitat privé occupe une large place du projet municipal. Les enjeux sont clairs : agir sur la requalification de l’immobilier ancien de l’hypercentre, développer la mixité sociale et promouvoir des logements diversifiés, améliorer la qualité de l’offre résidentielle et prendre en compte les besoins des ménages.

Une très importante enveloppe financière (plus de 16 M€ d’euros) sera consacrée à cet objectif dans les années à venir. Par le biais d’une OPAH-RU (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat – Renouvellement Urbain), les propriétaires pourront bénéficier de conditions favorables à la réalisation de travaux via des aides de l’Agence Nationale d’amélioration de l’habitat (ANAH), de Saint-Etienne Métropole et du Département.

Plus de 400 logements ont été ciblés pour bénéficier de ces aides et ainsi connaître des travaux de rénovation. Un accompagnement social des propriétaires occupants, co-animé par Cap-Métropole est mis en place pour faciliter leurs démarches.
En cas de défaillance des propriétaires, une opération baptisée ORI (Opération de Restauration Immobilière) donnera à la Ville la possibilité de déclarer d’utilité publique la réhabilitation d’un bien immobilier, se substituant au propriétaire pour engager les travaux de rénovation.